COVD-19 : pourquoi ferme-t-on les écoles et comment fonctionnent les mesures de santé publique ?

Lorsque les écoles ferment pendant une épidémie, ce n’est pas particulièrement par crainte de l’effet que pourrait avoir la maladie sur les enfants. Heureusement, en effet, les premières données suggèrent que les complications de santé liées au COVID-19 n’affectent pas les enfants. La fermeture des écoles vise à réduire la propagation de toutes les maladies, y compris la forme légère de la maladie provoquée par le COVID-19. Cela renforce l’état immunitaire de la population et réduit ainsi le risque de voir toute épidémie s’étendre.

Les mesures de santé publique prises lors d’une épidémie ont pour objectif de réduire le taux de progression de l’épidémie ainsi que sa taille finale.

  1. Moins l’épidémie est importante (c’est-à-dire plus le nombre de personnes infectées est faible), moins le nombre de personnes malades sera important et plus la mortalité sera faible.
  2. Moins le volume de virus qui circule est important, moins le risque de mutation de celui-ci est grand.
  3. Moins l’épidémie est importante, plus il y a de chance de la voir s’éteindre naturellement. Ceci peut être influencé par les facteurs environnementaux. En effet, on sait que les infections à coronavirus meurent en général au printemps lorsque les températures et l’humidité remontent.
  4. Ralentir la progression d’une épidémie permet de gagner du temps pour :

    1. Développer des tests permettant de mieux comprendre la nature de l’infection et les méthodes optimales pour la contrôler
    2. Développer des traitements afin d’optimiser la prise en charge de la maladie
    3. Développer un vaccin, ce qui est au final, la méthode la plus efficace pour contrôler une épidémie de maladie infectieuse

De plus, ces mesures peuvent également permettre de réduire la survenue d’autres maladies infectieuses (telles que la grippe ou le rhume) ce qui renforce l’immunité de la population et réduit le risque de voir s’installer une épidémie.

 

Comment prévenir la propagation des infections ?

Le développement de toute maladie infectieuse dépend, au final, de 2 facteurs :

1. Le risque d’exposition

Nous ne risquons pas d’attraper une maladie infectieuse si nous ne sommes pas exposés à celle-ci. Or il est possible de réduire le risque d’exposition en :

  • Isolant les individus infectés
  • Fermant les écoles car ce sont là que les infections ont tendance se propager
  • Se lavant les mains
  • Portant un masque
  • Limitant les regroupements publiques (foule, voyage)

2. La réponse de l’hôte

Si l’on est exposé à une maladie infectieuse, avoir un bon système immunitaire permet de réduire le risque de développer une forme grave de la maladie. C’est important à la fois pour chaque individu (il faut donc être vigilant à son régime alimentaire, au repos, à la gestion du stress, faire du sport) mais aussi pour l’état immunitaire de la population.

Le vaccin contre la grippe ne protège pas contre le COVID-19 ; cependant, si nous parvenons à limiter le nombre d’infections par la grippe, alors nous améliorons l’état immunitaire de chaque individu mais aussi celui de la population. Cela réduit le risque qu’une épidémie se développe ; c’est dans ce cadre que le vaccin contre la grippe est recommandé.

 

Qu’est-ce qui influence la taille d’une épidémie ?

Nous avons déjà décrit, dans un article précédent, les sujets suivants :

  • Le mode de propagation
  • La période d’incubation
  • La contagiosité pendant la période d’incubation
  • Le système immunitaire de l’individu et de la population

Ces facteurs permettent d’établir, pour chaque maladie, le taux de reproduction de base, noté R0. Il permet de connaitre, pour une maladie spécifique, le nombre moyen d’individus qu’une personne infectieuse peut infecter. Si R0 <1 alors l’épidémie s’éteindra (en effet, un individu infecte en moyenne moins d’1 personne). Si R0>1 alors il est probable que l’épidémie se développe. Les infections ayant un R0 élevé ont plus de risque de se propager.

Les mesures de santé publique, telles que l’isolation des individus infectés, le port du masque, le lavage des mains, la fermeture des écoles, la limitation des regroupements publiques, ont toutes pour objectif de réduire le risque d’exposition et donc réduire la transmission effective c’est-à-dire, faire passer ce R0 en-dessous de 1, et ainsi augmenter les chances que l’épidémie s’éteigne.

Pour en apprendre plus sur la différence entre une maladie et une épidémie, cliquer ici.

Topics: COVID-19

OT&P Healthcare

OT&P Healthcare

OT&P Healthcare is a Premium Private Healthcare Practice in Hong Kong. Our priority is to help individuals to enhance and optimise their health by providing easy access to a wide range of excellent practitioners and information, supported by management systems and technology that ensure quality of service and value. Our Mission is to provide pre-eminent private healthcare in Hong Kong. We aim to be the best in class fully integrated healthcare service, providing a circle of care for all our patients' needs.

Comments